Photographe à Aix en Provence

Qui es-tu ?

Je viens du secteur de l’industrie. J’occupais un poste qui m’apportait tout le confort mais au fil du temps, j’ai pris conscience d’une erreur d’aiguillage. Dans ce secteur dur et froid, je perdais de vue des valeurs qui sont essentielles pour moi, en particulier dans les rapports humains. Mettre l’humain au cœur de mon activité, c’est ce que j’aime avant tout dans mon métier de photographe.

J’ai toujours pratiqué l’escalade de façon intensive et l’occasion s’est présentée de réaliser quelques beaux reportages sportifs. Etant moi-même grimpeur, j’aime capter des moments pris sur le vif, sans aucune pose, avec une belle lumière, de l’instantané, du vrai avant tout. Mon style a plu, la presse spécialisée s’est intéressée à mon travail et j’ai commencé à être contacté régulièrement. J’ai donc décidé en 2004 de me lancer totalement dans cette activité et aujourd’hui, ma passion pour la photo est toujours là.

 

Et au quotidien ?

Dans ma vie comme dans la photo, j’aime la nouveauté et la découverte. Chaque mariage, chaque prestation amène une nouvelle rencontre, un univers différent. Je dois m’adapter à chaque situation et j’aime ça ! J’aborde mes reportages toujours avec la même approche : capter l’instant présent, être dans le vif. Bien sûr, Il faut savoir anticiper, sentir les choses, être créatif pour aller chercher les photos mais au final, le résultat pour moi est beaucoup plus fort. Mes images reflètent de vraies histoires, et surtout il n’y a pas de mise en scène. Tout au long du mariage ou même durant les préparatifs, je me concentre sur les invités, la famille, les futurs mariés, cherchant à saisir une attitude, une émotion qui parle d’eux. Et même si  mes reportages mariages se déroulent souvent dans les mêmes lieux, mes photos se révèlent à chaque fois très différentes. Je crois que l’intérêt que je porte aux personnes  qui m’entourent, se retrouve dans mes images.  Oui, le goût de l’autre et l’envie de donner ce qui correspond le mieux aux attentes de chacun, sont essentiels  pour moi.

 

Qu’est ce qui te passionne ?

Vous l’avez compris, je suis un passionné d’escalade.  J’aime être confronté à la difficulté de certaines voies où je dois me concentrer sur chaque prise, anticiper et ne rien lâcher avant d’atteindre le sommet... Combiner le physique et le mental, on ne peut pas rêver mieux pour rester en forme ! On y apprend à tenir ses objectifs et le dépassement de soi. Et puis c’est aussi un moyen d’aller à la rencontre des autres, de partager ces moments avec mes amis, ma femme ; si l’escalade reste un sport individuel, il se pratique toujours en groupe. Quel plaisir de découvrir à plusieurs ces vues magnifiques et seulement accessibles aux grimpeurs ! 

D’ailleurs, découvrir des endroits insolites est une autre de mes passions.

J’ai le goût des voyages lointains et si possible dans des endroits peu connus ou peu fréquentés ! Exemple,  le Trek au Zanskar où je suis parti à la rencontre des gens des hauts plateaux Himalayens, ou au Népal, au camp de base de l’Everest et puis bien sûr l’Ile de Madagascar. Un voyage fabuleux qui a été l’occasion de belles rencontres et la découverte de paysages inattendus ! J’ai en plus la chance de pouvoir vivre ces moments avec ma femme, la complice de tous mes projets.
 

En 2018 j’ai découvert le parapente et se fut un coup de cœur ! Je pensais à tort que c’était un sport pépère. C’est un contraire un sport très complexe ou il faut une grosse technique niveau pilotage, des connaissances en aérologie, en météo très poussées !
C’est des sensations nouvelles notamment d’évoluer en 3D. Dans la vie quotidienne quand on marche, qu’on roule en voiture …. on est dans du 2D. En parapente on est dans l’espace, on voit les choses sous un angle totalement différent. Passer à quelques dizaines de mètre d’un champ qui est entrain d’être labouré par un agriculteur est magique.
J’ai découvert que plein de mes copains d’escalade font aussi du parapente.